Différence entre le Coaching et le Bilan de Compétences pour définir sa réorientation professionnelle

Pour aller à l'essentiel:

Au niveau d'une problématique de réorientation professionnelle, vous aurez principalement le choix entre deux solutions: le coaching ou le bilan de compétences.

Certains cabinets essayent aujourd'hui de vous faire croire que ce sont "leurs" coachs qui vont vous accompagner durant votre bilan de compétences...attention on tombe encore une fois dans l'effet marketing et dans les faits, c'est rarement le cas.

Le bilan vous fera passer une batterie de tests qui seront analysés par un conseiller pour vous expliquer qui vous êtes et ce pour quoi vous êtes fait. Bien sûr cela va plus loin et c'est une description caricaturale, mais le grand principe est la.

Le coaching va travailler à vous faire découvrir et définir ce que vous désirez exactement aujourd'hui en ne prenant en compte QUE ce qui compte pour vous.

Le bilan de compétence :

Il s'agit souvent d'un parcours préformaté ou le bénéficiaire va être aidé, guidé et conseillé.

Il est donc normalisé et peu élastique et finalement vous n'aurez à réfléchir profondément sur vous-même que dans un cadre très défini.

La phase d'investigation : les tests

Durant la phase dite d'"investigation", on va vous faire passer des tests psychotechniques d’intérêts professionnels et de personnalité et des tests d’évaluation des connaissances générales. Cette forme d'accompagnement est très rarement effectuée par un consultant ayant une formation de psychologue.

Les objectifs sont globalement les même que pour un coaching, comme cela est expliqué sur le descriptif d'un site:

"Ces prestations permettent généralement aux bénéficiaires, d'analyser leurs parcours professionnels, d'établir l'état des lieux de leurs compétences, de définir leurs aptitudes professionnelles, de déterminer leurs valeurs et leurs motivations, d'envisager éventuellement un nouveau métier, un autre secteur, une formation, de définir un projet professionnel réaliste, et enfin de définir les étapes et le plan d'action du nouveau projet."

Mais finalement c'est le point de départ du processus qui diverge du coaching, puisque dans le cas du bilan de compétences, le point de départ est l'analyse et l'évaluation des compétences professionnelles et personnelles, ainsi que des aptitudes et des motivations d'une personne.

Et pour le faire, on va vous faire passer une batterie de tests. Ensuite on vous fera passer par un parcours standardisé, en étape. On va y venir.

Tiré du site du "crir" : "- Travail d’évaluation par une batterie de tests et de questionnaires afin d’élaborer un profil et les premières priorisations.- Travail de synthèse des travaux effectués afin de rechercher des solutions d’orientation." 

et ensuite: "Entretien individuel de synthèse

- Elaboration d’un (ou plusieurs) projet professionnel avec plan d’actions et planning de mise en œuvre."

Arrettons nous un instant sur la question des tests de personnalité. Heureusement, contrairement aux tests d'orientation pour étudiants, il s'agit de véritables tests qui ont été conçus par des psychologues.

Cela dit, généralement ces tests ont été créés il y a plus de 30 ans et n'ont pas tous été régulièrement mis à jour depuis.

La société n'est pas la même qu'il y a 30 ans.

Evolution, de l'état d'esprit collectif, de l'inconscient collectif, des moeurs, des conduites sociales, de la pensée, des habitudes, en 30 ans même des choses anormales à l'époque sont devenues banales.

Il y a 30 ans le concept même de réotientation de carrière était presque impensable, un choissais une voie, un métier et une entreprise et on y faisait toute sa carrière. Les notions de changement de vie, d'épanousissement personnel n'étaient pas au centre des considérations. Ces notions n'existaient même pas dans la tête des chercheurs en spychologie qui ont pondus ces tests, dont certains sont parfois étrangers (US) et ne correspondent même pas à la culture Française, mais c'est un autre problème dans lequel je ne rentrerai pas.

Bref, ces test trentenaires sont ils encore pertinents?

Certains me répondront que les tests les plus usités sont réactualisés tous les 10 ans et qu'ils sont adaptés à la culture de chaque pays.

Mais en 10 ans, vous rendez vous compte à quel point la société et les moeurs évoluent. Cela va désomrais aussi vite que la technologie. Il faudrait que ces tests soient réactualisés tous les ans.

Le test que l'on vous fait passer a t--il du sens aujourd'hui ? Quand a t-il réellement été réétalonné ? La version utilisée par le cabinet a t'elle été mise à jour et s'agit il de la dernière version ?

Beaucoup de psychologues cliniciens, dont certains de mes professeurs à l'époque s'accordaient à penser que ces tests étaient obsolètes pour ces raisons, il y a de forte chances que ce soit toujours le cas.

Etes vous prêt à prendre le risque de passer un test obsolète ?

Et quand bien même on considérerait que le test est actualisé et performant, posez-vous une question simple, avez vous vraiment besoin d'un test pour vous dire qui vous êtes et ce que vous voulez? En quoi cela va t'il vous aider?

En sachant que c'est la base de départ du bilan qui va suivre, tout cela est il vraiment judicieux?

Le Bilan : vous commenter vos résultats aux tests

Passons maintenant au bilan à proprement parler.

Je vais me contenter d'une phrase:

En gros, l'intervenant va vous commenter vos tests et vous dresser le portrait qui se dessine par les résultats.

Vérifiez par vous même, faites une petite recherche google sur "bilan de compétence", consultez le détail de l'offre des sites qui s'afficheront, ils décrivent tous la même chose.

Le plan d'action

Ensuite, il s'agira de définir un projet professionnel et son plan d'action et de réalisation.

Il est très facile de se laisser guider durant ce processus et beaucoup de mes clients ont comme le sentiment de "laisser faire" lorsqu'il arrivent à cette phase, par ce que c'est plus simple, après tout cela. Ils ne sont pas entiérement convaincus, ils comprenent qu'ils ont fait un survol intéressant mais peu pertienents car ils ne sont pas allé au fond des choses, au fond de ce qui compte réellement pour eux et qui n'a pas été abordé, ou très peu.

Tout cela est très franchement un peu bateau et je ne compte plus le nombre de clients qui viennent me voir après avoir fait un bilan de compétences parcequ'il ne sont pas plus avancés et ne savent finalement pas quoi penser de tout cela.

Ces services servent à analyser par des tests votre personnalité, vos capacités et éventuellement vos envies, discuter de votre parcours professionnel, puis à envisager les possibilités en fonction de ces données.

1 fois sur 2, à mon avis, cela n'apporte pas grand chose de concluant.

Et puis surtout rappellez vous, l'utilité du bilan de compétences et comment il est (était) utilisé par les entreprises. En général, on offre ce genre de services aux collaborateurs dont on souhaite se débarasser, afin que le bilan lui permette de conclure par lui même, ce que l'entreprise ne souhaite pas lui dire ouvertement, qu'il n'est pas fait pour ce poste.

Bref, le bilan est il l'outil idéal pour l'entreprise ou pour le salarié?

Le coaching d'orientation professionnelle :

Si votre démarche est de vouloir être accompagné dans votre réflexion et à choisir VOTRE nouvelle orientation métier, alors il faut vous tourner vers d'autres types de services plus personnalisés, plus individualisés, plus introspectifs permettant une réflexion en profondeur, comme le type de coaching d'orientation que je propose, dont voici le détail.

Un processus qui s'adapte au client

Dans un Coaching vous êtes l'acteur principal du travail de réflexion engagé, vous pouvez repartir de Zero, ou prendre comme point de départ de votre réflexion, une envie, vos acquis professionnels, une compétence particulière ou tout autre facteur ou paramètre.

Lors d'un bilan de compétences, c'est l'individu qui s'adapte invariablement à la méthode et à ses étapes.

Dans un coaching de réorientation de carrière professionnelle, c'est la méthode et le travail de réflexion qui s'adapte et qui s'articule à partir et autour des choix et de la situation spécifique de chacun.

En coaching aussi, nombreuses sont les offres et il vous faudra décortiquer dans le détail ce qui vous est proposé exactement.

Je pars d'un principe simple, votre domaine des possibles est bien plus grand que vous ne pensez et vous avez tous les éléments en vous pour trouver votre propre voie, vous avez seulement besoin de quelqu'un qui prenne le temps de vous aider à vous poser les bonnes questions pour faire émerger votre choix quel que soit ce qui l'a nourri.

Bien sur il est important de prendre en compte, la faisabilité et la viabilité de votre nouveau projet, le tout est de définir vos priorités et de réfléchir en conséquence le moment venu.

Le coaching tel que je le pratique se base uniquement sur le questionnement et sur vos ressources propres.

Nous recherchons tous de plus en plus à privilégier le plaisir et l'épanouissement personnel et professionnel. D'un autre coté les entreprises et employeurs recherchent l'efficacité, la performance et le professionnalisme. Je pense sincèrement que pour que ces deux mondes s'entendent, cohabitent, avancent et évoluent ensemble, il vous faut aimer, être passionné et avoir envie et plaisir à travailler.

C'est cela qui vous rendra performant et professionnel pour atteindre votre objectif, pour entreprendre ou pour l'entreprise qui vous recrutera et qui en même temps vous permettra de vous épanouir.

Voici un exemple de questions que l'on peut se poser vis-à-vis du choix du coaching de réorientation professionnelle :

-      Est-ce que je veux être l'acteur principal de la réflexion sur mon choix de réorientation ?
-      Est ce que je veux faire un travail d'introspection, de réflexion et de projection pour faire mon choix de réorientation ?
-      Suis-je motivé, volontaire et résolument tourné vers l'action ?
-      Suis-je capable de réussir tout ce que je décide d'entreprendre si je sais que c'est ce que je veux faire et pourquoi?

Si vous pensez qu'à force de travail et d'envie vous pouvez atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés suivant les choix que vous avez profondément réfléchis, que vous êtes motivé et que vous voulez choisir une nouvelle orientation dans laquelle vous vous épanouirez, alors le coaching est surement la solution!

Un processus centré sur soi, sur ses besoins

Comme vous pouvez le voir, il s'agit d'un investissement personnel et d'une démarche active de réflexion sur ce qui compte pour vous, qui à du sens et qui n'a aucun rapport avec un bilan de compétence.
En définitive le coaching de réorientation peut vous permettre, en fonction de vos priorités :

- d'analyser votre parcours professionnels,
- d'établir l'état des lieux de vos compétences,
- de définir vos envies et aptitudes professionnelles,
- d'identifier vos réelles motivations,
- d'envisager votre nouveau métier ,
- de définir la formation éventuelle qui vous permettrait d'atteindre vos objectifs,
- de définir un projet professionnel réaliste en adéquation avec la réalité du marché du travail,
- de définir les étapes et le plan d'action du nouveau projet

En résumé: Certains pensent à tort qu'il y a certaines similitudes entre les deux types de services, font même passer leurs intervenants pour des coachs, mais c'est au niveau du point de départ, du cadre, de la méthode et du processus que les divergences apparaissent.

Au cours d'un bilan de compétences, vous êtes conseillé et la route vous est déjà toute tracée avec comme point de départ vos compétences actuelles et la batterie de tests qui vont vous dire qui vous êtes et ce pour quoi vous êtes fait.

Au cours d'un coaching, vous n'êtes pas conseillé, mais questionné, à la manière de Socrate finalement, pour vous rendre autonome et faire vos choix. Vous tracez votre route au fur et a mesure avec le point de départ que vous choisissez après réflexion.

Seul une méthode et un service personnalisé comme le coaching peut apporter une vrai réponse à vos attentes de réorientation de carrière.