Depuis 2004, révélateur de plaisir au travail !

Comment choisir un Coach Professionnel ?

Pour aller à l’essentiel : V E R I F I E Z

C’est malheureux, mais il est désormais indispensable pour le client d’approfondir les qualifications et méthodes des coachs avant de faire un choix. Désormais, un seul mot d’ordre, vérifier ce que l’on vous raconte…

Je me répète et vous l’avez sûrement lu ici et là : le métier n’étant pas réglementé, tout le monde peut être coach pour n’importe quoi et votre boulangère peut décider du jour au lendemain, sans formation, d’ouvrir un cabinet de coaching.

Les coachs ont des profils variés

Son expérience professionnelle antérieure a invariablement influencé le coach, boucher, commercial, RH, avocat, conseiller pédagogique, professeur, psychologue : cela aura un impact sur l’accompagnement.

La formation initiale et les formations et spécialisations annexes vont avoir également un impact sur la nature de l’accompagnement proposé, la sensibilité et la capacité du coach à comprendre ou voir certaines choses pour vous aider à débloquer des réflexions ou situations.

La formation de coaching qu’il a suivi va également avoir une incidence certaine, de 10 à 400 h, de 1 à 10 intervenants de divers horizons et qualifications, toutes les formations de coaching ne se valent pas.

Les méthodes, le confort du coach avec certains outils, sa relation à ce statut d’aidant dans la relation à l’autre, les outils utilisés et la compréhension de ses impacts, la profondeur de sa compréhension des phénomènes d’influence durant le coaching et comment la contrôler, la connaissance et la bonne utilisation des différents types de questionnement et leurs implications et impacts.

La personnalité du coach et sa volonté de paraître professionnel et sachant et le besoin du client de se sentir en confiance amène à des déconvenues et parfois des manipulations.

Je vous recommande cet article de mon blog être à l’aise avec son Coach n’est pas si important ! pour approfondir certains éléments de ces questions.

Vous avez littéralement sur le marché un panel de coach très large et il est difficile de faire le tri pour un client qui ne pense pas forcément à toutes ces subtilités.

Vous voulez choisir un VRAI coach ?

Vous devez être vigilant et surtout vérifier tout ce qui vous est déclaré le plus rigoureusement possible et de manière approfondie.

– Vérifiez la qualité de la formation du coach (certaines formations de coaching délivrent une « certification » après seulement quelques heures)

– Vérifiez l’appartenance du coach à une association, seul gage de contrôle (au moins au moment de l’admission) de leur professionnalisme, déontologie et éthique.

Ne soyez pas dupes !

Juste un petit exemple précis : Certains coachs se disent appartenir à une association en le mentionnant et en mettant le logo de cette association sur leur site.

En fait, il n’en est rien ! Je vous l’affirme, car je m’en suis aperçu après enquête.

Et oui, beaucoup de coachs sur Internet jouent sur le fait que personne n’ira regarder de plus près.

Seule une recherche rapide dans l’annuaire de coachs de ces associations via leur site Internet vous permettra de le vérifier.

Par contre attention !

Toutes les associations de coachs ne sont pas équivalentes, car leurs critères d’admission peuvent être très aléatoires. Certaines imposent d’avoir suivi une formation d’au moins 350 heures quand d’autres en imposent seulement 180, par exemple. À ce jour selon moi, au niveau des associations de coachs professionnels à caractère général (donc sans compter l’AFCSE qui est spécifique au coaching scolaire et étudiant), l’association ayant les critères d’admission les plus strictes est la SFCoach.

Voilà, il ne s’agit que d’un exemple, mais l’idée est claire : il ne faut pas croire naïvement ce qui est dit.

Soyez donc vigilant, ne vous laissez pas tromper par l’image/le marketing/le discours et les déclarations, si vous ne pouvez pas vraiment vérifier ce qui vous est dit, posez les questions.

L’expérience et la qualité ont un prix ! c’est aussi un aspect important.

Il est usuel et logique, au fur et à mesure que les coachs acquièrent de l’expérience et une certaine expertise, que leurs tarifs augmentent. 

Un vrai coach ne travaille pas en dessous d’un certain tarif, tout comme un professeur des écoles n’acceptera pas de travailler pour un grand groupe du soutien scolaire pour 15 euros de l’heure. Pour 15 euros de l’heure, c’est un étudiant qui donnera ce cours de soutien.

Ne choisissez pas un coach individuel ou un organisme même reconnu proposant du coaching, à la va-vite. Renseignez-vous et vérifiez l’information.

Alors, comment choisir un Coach professionnel ?

Quels sont les éléments à prendre en compte ?

Tout d’abord, pour moi un bon coach est avant tout quelqu’un qui se questionne constamment et en toute humilité sur la qualité de son accompagnement, qui analyse la nature de son questionnement intérieur et la nature, les biais et les implications du questionnement qu’il propose à son client et reste en recherche constante de neutralité.

Il doit rester humble malgré son expérience et faire « comme si » il ne savait rien pour aider au mieux son client.

Voilà comment je considère qu’il faut choisir un coach :

Ce que vous pouvez vérifier :

  • Choisir un coach avec une formation sérieuse :" diplômé » d’une université ou « certifié » par une école privée de bon niveau (il existe beaucoup de formations et d’écoles, renseignez vous sur la nature et le sérieux de cette formation)
  • Le coach doit avoir une formation théorique et pratique en psychologie, psychopathologie ou psychanalyse voir psychiatrie pour pouvoir analyser son fonctionnement et le vôtre !
  • La formation complète du coach à une importance (commerce, psychologie, management, droit…) choisissez ce qui vous procure le plus de confiance vis-à-vis de votre problématique.
  • Il est membre d’une fédération ou association regroupant des coachs et adhère à une déontologie professionnelle précise, prenez le temps de vous informer sur ce point !
  • Il faut avoir un bon « feeling » avec le coach, et se sentir à l’aise et en confiance pour pouvoir travailler efficacement.
  • Le prix de la séance est cohérent et légitime vis-à-vis de son expérience.
  • Il doit vous recevoir dans un cabinet à moins qu’il ne s’agisse d’un accompagnement à distance
  • Le coach a fait un travail sur lui-même (thérapie, psychanalyse, etc.)
    Si vous ne trouvez pas l’information, demandez-la… Et pour vérifier : un petit truc… Les formations sérieuses le demandent sur justificatifs en prérequis d’admission ! (comme l’université Paris 8 où j’ai fait ma formation par exemple)

Ce que vous ne pouvez PAS vérifier (mais qui est important) :

  • Il est supervisé, comme dans toute profession de la relation d’aide, il doit régulièrement parler de sa pratique, difficultés particulières avec un confrère.
  • Il continue à se former et à s’informer.

Pour ne pas vous arrêter à ma seule conception des éléments à prendre en compte dans le choix d’un coach, vous pouvez faire une recherche Google avec les mots clefs : « comment choisir un coach ».

Pour aller plus loin, vous pouvez vous référer à mon article encore plus complet sur mon site de coaching étudiant : Comment choisir un Coach professionnel ?